InfoLettre : Pour suivre l'actualité de votre ville, inscrivez-vous à l'InfoLettre :

 

Mon adresse email :

Le site officiel

Français
VOTRE MAIRIE
DECOUVRIR VENDRES
CULTURE
EDUCATION
TOURISME
VIE SOCIALE

VIE ASSOCIATIVE
ECONOMIE

VOTRE MAIRIE - Fiscalité locale

Qui paie la taxe d'habitation ?

Toute personne disposant d'un logement au 1er janvier de l'année, qu'elle en soit propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit, est redevable de la taxe d'habitation.

Quelques précisions :

  • c'est la situation au 1er janvier de l'année qui est prise en compte. Quelle que soit la durée dont vous disposez du logement, l'impôt est du pour l'année entière et porte non seulement sur le logement mais aussi ses dépendances (garage, cave, remise, …)
  • le propriétaire d'une résidence principale et d'une résidence secondaire est imposable au titre des deux logements.
  • les locataires de locaux meublés sont imposables à la taxe d'habitation s'ils occupent le logement meublé de manière privative et permanente.

 

Qui paie la taxe foncière sur les propriétés bâties?

Toute personne propriétaire ou usufruitière, au 1er janvier de l'année, d'une propriété bâtie est redevable de la taxe foncière sur les propriétés bâties.

Est considérée comme propriété bâtie toute construction fixée au sol en permanence et présentant le caractère de véritable bâtiment.

Qui paie cette taxe ?

Toute personne propriétaire ou usufruitière d'un terrain non bâti au 1er janvier de l'année d'imposition est redevable de la taxe sur les propriétés non bâties.

Exonérations

La loi a prévu un certain nombre de dispositions particulières (permanentes ou temporaires, totales ou partielles) en matière d'exonération et de dégrèvement, certaines applicables sur demande du propriétaire.

Pour tout renseignement précis sur ces sujets, vous pouvez vous adresser au Centre des Impôts dont dépend votre propriété.

 

Pour accueillir leurs nombreux visiteurs, les communes touristiques doivent disposer d’équipements plus importants que ceux qui seraient nécessaires pour répondre aux besoins de leur population permanente. La taxe de séjour a été instituée pour que chacun participe au financement et à l’entretien de ces équipements.

Qui paie la taxe de séjour au réel ?

L’article L. 2333-29 du code général des collectivités territoriales (CGCT) prévoit que    « la taxe de séjour est établie sur les personnes qui ne sont pas domiciliées dans la commune et n’y possèdent pas une résidence à raison de laquelle elles sont passibles de la taxe d’habitation ». Le redevable de la taxe de séjour est donc la personne qui séjourne sur le territoire de la commune. La taxe de séjour est applicable, quelle que soit la nature de la location à titre onéreux, durant la période de perception fixée par la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale. Le champ d’application de la taxe a, par ailleurs, été précisé par la jurisprudence du Conseil d’Etat et la doctrine administrative. La taxe concerne les personnes séjournant dans les hôtels, les villas et meublés de tourisme,les gîtes ruraux, les gîtes communaux, les auberges de jeunesse...

Qui paie la taxe de séjour au forfait ?

Cette taxe est établie sur les logeurs, hôteliers et propriétaires qui hébergent des personnes non domiciliées dans la commune et qui n’y possèdent pas une résidence à raison de laquelle elles sont passibles de la taxe d’habitation (article L. 2333-41 du CGCT). Cette définition inclut les professionnels de l’hébergement. Le redevable de la taxe de séjour forfaitaire n’est plus la personne qui séjourne sur le territoire de la commune, comme pour la taxe de séjour, mais la personne physique ou morale qui donne en location un bien. La période d’assujettissement à la taxe de séjour forfaitaire est fonction de la période de perception votée par la commune (ou le groupement) d’une part, et de la période d’ouverture de l’établissement d’autre part.